Réseaux sociaux
Laisser un commentaire

Coronavirus: un groupe d’idols inflige une amende aux fans sans masques et crée le scandale

Depuis la propagation du coronavirus sur son territoire, le Japon prend de plus en plus de dispositions. Mais après l’annulation de rassemblements importants ou encore la fermeture des musées, c’est sur le groupe d’idols 2o Love to Sweet Bullet que la communauté japonaise de Twitter braque désormais ses projecteurs.

Ce qui fait la spécificité de ce genre de collectifs, ce sont les rencontres organisées entre les membres et leurs fans, durant lesquelles le serrage de main ou les photos sont autorisées contre finances. Or, ce lien de proximité peut-être extrêmement délicat dans une période d’épidémie comme celle que nous connaissons actuellement. Pour cette raison, il a été décidé que les fans qui ne porteraient pas de masque seraient redevables d’une amende de 1000 yens.

C’est donc via Twitter que le groupe a annoncé la nouvelle:

«Afin d’empêcher la transmission du nouveau type de coronavirus, nous obligeons les invités à la prochaine vente de produits 2o Love (fête d’appréciation des fans) à porter des masques.

Ceux qui ne portent pas de masque lors de la prise de photos seront facturés 1 000 yens supplémentaires [8,50euros] .

Nous mettons en place cette politique tout en comprenant parfaitement que la raison pour laquelle certains clients ne portent pas de masques est qu’ils sont vendus dans les magasins. »

Si cette décision pourrait sembler pour le moins logique les réactions des fans ont été pour le moins virulentes, dénonçant ainsi des pratiques commerciales peu scrupuleuses visant uniquement le profit. Voici une sélection de certains commentaires exprimés par les fans:

«Il serait plus intelligent de ne pas admettre des gens qui ne portent pas de masques.»
« Que diriez-vous de reporter l’événement jusqu’à ce que la situation du coronavirus se soit calmée? »
« Ce n’est qu’un stratagème pour obtenir plus d’argent. »
« Si vous voulez vraiment protéger les idoles, vous pouvez installer un écran pour empêcher les personnes sans masque d’être proches d’eux … ou replanifier l’événement pour une date ultérieure lorsque les masques ne sont pas si difficiles à trouver. »
«Si vous ne faites pas en sorte que les gens qui ne portent pas de masques ne puissent pas prendre de photos ou parler avec les idoles, leur facturer 1 000 yens supplémentaires ne va aider personne. Tout ce que je peux voir, c’est un stratagème pour gagner plus d’argent avec le coronavirus. »

Personnellement, je suis assez d’accord avec les internautes cités ci-dessus. D’une part, le prix de l’amende est d’un ridicule sans nom et ne découragera en aucun cas les plus téméraires. L’opération parait, de plus, effectivement commerciale dans le sens où le Japon connait actuellement une pénurie de masque, ce qui risque d’augmenter considérablement le nombre de billets versés. Si l’objectif était véritablement de lutter contre le virus, l’évènement aurait du être reporté ou les non-porteurs de masque purement et simplement exclus.

Source: Hachima Kiko
● Pour davantage de photos et d’informations, venez discuter avec moi sur Facebook, Twitter ou Instagram !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s