Voyages, Wakayama
Laisser un commentaire

5 lieux incontournables à Wakayama pour les Instagrameurs japonais

Que l’on apprécie ou pas Instagram, le réseau social à le mérite de mettre en valeur le talent de certains photographes, amateurs comme professionnels. Il reste de ce fait un excellent moyen de découvrir au quotidien de somptueux portraits du Japon, mais aussi de mieux comprendre le goût des Japonais en matière de paysages et d’esthétique. Cet engouement pour Wakayama est d’ailleurs très intéressant culturellement et ne tient en rien au hasard, puisqu’il s’agit de l’endroit idéal pour une bonne dose de dépaysement. Loin des traditionnels sanctuaires ou des quartiers de Tokyo, les Japonais se plaisent à parcourir des rues européennes, arpenter les ruines d’un autre temps ou s’immerger dans l’imaginaire.

1. Porto Europa

Le premier endroit que je voudrais vous présenter, et qui est aussi le plus prisé, est Porto Europa, situé sur une l’île artificielle de Wakayama Marina City. Ce complexe insulaire bénéficie d’une vue imprenable sur l’océan et abrite nombre de sites touristiques populaires, tels que le Kuroshio Market, où vous pourrez déguster et acheter des produits frais directement issus de la mer; Kinokuni Fruits Village, pour se procurer des fruits et légumes frais de fermes locales; le Wakayama Marina City Hotel et ses chambres avec vue sur l’océan, ou encore Kishu Kuroshio Onsen et ses eaux pompées depuis 1500m sous le niveau de la mer. Tout cela sans évidement oublier notre intéressé du jour: Porto Europa. Le concept est simple mais unique en son genre pour les Japonais: il s’agit d’ y parcourir des reproductions grandeur nature de rues européennes issues de France, d’Italie et d’Espagne. Le rendu est sublime et forcément très dépaysant, ce qui en fait de fait l’un des ambassadeur Instagram les plus populaires de toute la région du Kansai. Cerise sur le gâteau, l’entrée est totalement gratuite.

2. Tomogashima

Que Tomogashima intrigue est parfaitement compréhensible lorsque l’on connait l’histoire surprenante de ce chapelet de quatre îles désertes. Dans un premier temps utilisé comme repaire de pirates, puis comme base secrète durant la Seconde Guerre Mondiale, le lieu est recouvert de végétation et de multiples bâtiments militaires abandonnés, dont certains forts datant de l’ère Meji qui sauront ravir la curiosité des explorateurs en herbe. Mais ce qui ravi avant tout le public, c’est principalement sa curieuse ressemblance avec Laputa, l’île flottante du film Le château dans le ciel du Studio Ghibli dont il fut la source d’inspiration.

3. Le cap Saigazaki

On le surnomme l’Amalfi du Japon pour sa ressemblance avec la plus belle des côtes italiennes, au point que certains prétendent qu’ils se sentent transporté dans ce pays une fois sur place. L’endroit est notamment célèbre pour sa vue du coucher de soleil qui offre un spectacle d’une intense beauté.

4. Le train ichigo

Le train ichigo (ou train de la fraise) est le summum du kawaii dans la région de Wakayama. Celui-ci circule sur la ligne Kishigawa qui s’étend sur 14 kilomètres, de la station de Wakayama à celle de Kishi, et n’a d’autre but que de vous faire passer un excellent moment grâce à son design mignon tout plein. Adoré de tous, il est même possible d’acheter sa réplique miniature au terminus ! Quelques petites particularités sont également à noter: lorsqu’il entre ou quitte la gare de Kishi, la chanson Strawberry Fields Forever des Beatles fait office de jingle. De plus, cette station est aussi celle qui avait pour chef de gare un célèbre chat nommé Tama, à ce point populaire qu’il est possible de visiter sa tombe (voir la vidéo ci-dessous).

5. Le parc Toretore

Initialement inspirées par les yourtes mongoles, ces habitations construites en 2009 évoquent plutôt à la plupart des Japonais le célèbre manga Dragon Ball, et c’est principalement ce qui fait leur succès. Ce parc se compose de 133 habitations dans lesquelles les touristes ont l’occasion de séjourner comme dans n’importe quel autre hôtel. La particularité est que l’ensemble est agencé à la manière d’un village comptant pas moins de 133 maisons et cet aspect est travaillé dans le moindre détail. Chaque demeure est de ce fait unique et donc différente des autres. Petit plus très appréciable: les animaux y ont autorisés.

Cette entrée a été publiée dans : Voyages, Wakayama
Avec les tags : ,

par

Enseignant de langue française et de littérature, un expatrié comme il en existe tant d'autres. Je rédige ce modeste blog dans le chaos mais toujours avec sincérité et passion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s