Auteur : Japon Moderne

Voici pourquoi je préfère éviter les Konbini

Comme beaucoup d’autres travailleurs au Japon, il arrive régulièrement que je termine très tard le soir (c’est-à-dire plus de 23 heures), ce qui fait que consommer des plats préparés s’est révélé assez pratique dans ma situation. A l’heure actuelle, je favorise les supermarchés, car ces derniers proposent des repas préparés en cuisine, avec des produits frais et sont nettement moins chers. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas. Le scandale des œufs de Konbini Lorsque je suis arrivé au Japon, j’ai dans un premier temps été adepte des Konbini. D’une part, ils sont extrêmement pratiques, leurs produits sont variés et, par ailleurs, il existe de nombreux objets temporaires et attrayants tels que des goodies. Cependant, au fil du temps, mon japonais s’est amélioré. Même si ce n’était pas une surprise, le contenu de ces plats préparés et de nombreux produits que je croyais sains, y compris les fameux onigiris, se sont avérés souvent discutables. Le mois dernier, un scandale médiatique a explosé au sujet de ces supérettes typiquement japonaises, ce qui n’a fait que …

Incroyable: le tout premier Capybara café ouvre à Tokyo

Les Cat Café et autres bar à hiboux ont beau susciter de vives critiques à l’étranger, cela n’empêche pas les tenanciers japonais d’aller toujours plus loin dans leurs concepts, en proposant cette fois un établissement dédié au…Capybara ! Pour rappel, il s’agit de cet énorme rongeur, connu pour être le plus gros au monde. Cet endroit, que l’on appelle Capy Neko Cafe (Neko désignant un chat en japonais) et qui vient d’ouvrir à Kichijoji (Tokyo), ne se spécialise heureusement pas dans la profusion de capybara, mais se contente «seulement» d’en faire cohabiter un seul avec une armada de chats. A l’heure actuelle, il est le seul du Japon à héberger un tel animal, ce qui lui garantit une grande popularité. Selon les dirigeants, l’animal serait heureux parmi les humains et apprécierait se délasser sur le sofa. Quant au respect de l’animal, ils affirment qu’il n’est autorisé de les caresser que lorsqu’il s’approchent d’eux-même des humains. Des propos qui peineront certainement à convaincre les plus fervents défenseurs des animaux, mais qui semble néanmoins convenir à sa …

J'ai mangé du fugu au péril de ma vie !

Qui ne connait pas encore le fugu ? Popularisé en 1991 par le biais de la série les Simpsons, il est de nos jours tristement célèbre pour sa haute teneur en tétrodotoxine. Ce poison vous terrasse un homme en quelques heures à peine et il n’existe aucun remède à l’heure actuelle, raison pour laquelle l’Empereur du Japon lui-même a interdiction d’en consommer.

Red Circle, une maison d'édition à découvrir

Depuis deux décennies, la littérature japonaise n’a cessé de gagner en popularité. A tel point que des maisons d’éditions spécialisées dans le domaine ont émergé peu à peu et fini par occuper une place de choix dans le paysage littéraire. En France, on pensera évidement aux éditions Picquier ou à L’Atelier Akatombo, parmi d’autres passionnés. Mais aujourd’hui, c’est par-delà la Manche que je vous emmène, et plus précisément à Londres, ou se tiennent les éditions Red Circle.

Que vaut Zettai Reido, le dernier single d'Akai Koen ?

Ce début d’année a vu paraître la quatrième saison du drama policier Zettai Reido (Zéro absolu), débutée il y a 10 ans déjà sur les télévisons nipponnes. Pour l’occasion, c’est le groupe Akai Koen qui a été choisi pour signer le thème musical. En résulte un nouveau single deux titres, accompagné de deux instrumentaux, qui vient s’ajouter à la discographie des quatre artistes.