Tous les articles classés dans : Non classé

6 ans au Japon: mon expérience

Voilà déjà plus de 6 ans que réside au Japon (que le temps passe vite!), mais je n’avais jamais pris le temps de dresser un bilan de toutes ces années passées sur l’archipel.  J’ai donc décidé de partager avec vous un petit résumé de mon expérience depuis mon arrivée, afin que vous et moi nous connaissions un peu mieux. En route pour le Japon ! Depuis toujours passionné par la culture japonaise, j’ai  d’abord étudié la langue en autodidacte. Au fil du temps, bien que mon niveau n’était pas encore extravagant, j’ai souhaité me rendre sur place. Nous étions en 2012. Ma première visite fut à Arashiyama (Kyoto), lieu qui m’a profondément marqué et que les touristes ne fréquentaient alors que très peu. J’ai été profondément marqué par l’ambiance de cet endroit, mais aussi par Kyoto en général. De cette expérience est né un amour extrêmement fort pour la région du Kansai. Par la suite, j’ai décidé de m’y envoler définitivement  du jour au lendemain, la démarche se déroulant en moins d’une année. Il s’agissait …

Au Japon, de faux élèves sont embauchés pour faire respecter les droits d’auteur

La situation peut paraître surréaliste, mais elle n’en est pourtant pas moins avérée. La Société japonaise pour les droits des auteurs, compositeurs et éditeurs (JASRAC) est très à cheval sur les principes et ne lésine pas quand il s’agit de faire respecter la propriété intellectuelle. Ses cibles de prédilection ? Karaoké, studios de danse et entreprises. Retour sur une anecdote de plus étonnantes qui témoigne à merveille des moyens démesurés dont fait preuve l’organisation. 

Ordre d’évacuation pour 1 millions de personnes à Kyushu et destruction d’un site du patrimoine mondial

Depuis le début du mois de juillet, des pluies torrentielles accablent la région sud de Kyushu où plus d’un million de personnes ont reçu l’ordre d’évacuer. A l’heure actuelle, le niveau de danger est évalué à 4 sur une échelle de 5 et une victime, résidant dans la préfecture de Kagoshima, est à déplorer.